Partager

Ce n’est pas aux municipalités de payer pour l’acquisition de terrains pour les écoles

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a adopté unanimement une résolution appuyant l’UMQ qui demande au gouvernement du Québec de surseoir à sa décision d’exiger des municipalités qu’elles paient, à même les revenus de la taxe foncière, le coût d’acquisition des terrains nécessaires pour la construction des nouvelles écoles.

Pour la mairesse de Montréal et présidente de la CMM, Valérie Plante : « Les revenus des villes qui proviennent essentiellement des taxes foncières ne sont pas appropriés pour financer les grandes missions de l’État, telle l’éducation. C’est au gouvernement du Québec, qui dispose des revenus pour assurer la redistribution de la richesse, à payer pour l’acquisition des terrains pour les écoles, comme il le fait d’ailleurs pour ses autres missions, telle la santé ».

Pour consulter la résolution du comité exécutif

Suivez-nous