Budget du Québec 2016-2017

Québec, le 17 mars 2016 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) participait aujourd’hui au huis clos précédant la présentation du budget du Québec 2016-2017 par le ministre des Finances, monsieur Carlos Leitão.

« Bien que nous accueillions favorablement plusieurs mesures spécifiques qui favoriseront le développement économique local et régional, nous constatons que les annonces majeures sur le plan des investissements en infrastructures restent à venir. Nos yeux sont maintenant tournés vers le gouvernement fédéral et le budget qui sera déposé le 22 mars prochain », a indiqué la présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy.

L’UMQ rappelle que la prospérité économique et la lutte contre les changements climatiques commandent des investissements massifs dans les infrastructures municipales et un financement accru du transport collectif. Au Québec, près de 60 % des infrastructures publiques est sous la responsabilité des municipalités, mais seulement 9 % des investissements du Plan québécois des infrastructures (PQI) leur sont consacrés. De plus, il y a actuellement pour 14 milliards de dollars de projets municipaux prêts à démarrer, qui pourraient créer 102 000 emplois dans toutes les régions du Québec. C’est pourquoi, aux yeux de l’Union, il est impératif de rééquilibrer la part de financement de chaque palier de gouvernement dans les programmes d’infrastructures.

Accord de partenariat avec les municipalités

L’UMQ se montre par ailleurs satisfaite que le gouvernement concrétise un des engagements contenus dans l’Accord de partenariat avec les municipalités pour la période 2016-2019. Québec augmentera en effet le soutien aux municipalités en consacrant 55 millions $ pour les cinq prochaines années à la décontamination des terrains, dont 25 millions $ dédiés à la réhabilitation des sites à fort potentiel de développement économique.

Dans la foulée du dépôt du rapport Perrault, le gouvernement s’engage aussi à simplifier les modalités administratives du programme ClimatSol-Plus afin de réduire les délais de traitement des demandes et de la documentation requise.

Développement économique et régional

L’UMQ accueille aussi avec satisfaction plusieurs mesures ciblées qui contribueront au développement économique local et régional sur l’ensemble du territoire québécois. Parmi les principales, mentionnons notamment :

  • Le soutien de 230 millions $ sur cinq ans accordé au secteur forestier, qui représente 2 % du produit intérieur brut et génère plus de 60 000 emplois dans plusieurs régions;
  • Le financement de 450 millions $ sur cinq ans à la Société du Plan Nord dont 175 M$ pour l’année 2016-2017;
  • L’ajout de 10 millions $ sur cinq ans pour la poursuite de la Stratégie maritime, au bénéfice des municipalités riveraines du fleuve Saint-Laurent;
  • La mise en œuvre de la Stratégie numérique, dotée d’un budget de 162 millions $ sur cinq ans, qui permettra aux municipalités de toutes tailles de prendre le virage numérique afin de devenir des communautés « intelligentes »;
  • Un financement de 10,5 millions $ sur cinq ans dédié à l’entretien de la Route verte, une demande formulée par l’UMQ lors des consultations prébudgétaires;
  • L’allocation d’une enveloppe de 50 millions $ pour le Fonds pour le développement du sport et des activités physiques;
  • Nouvelles dispositions visant à contrer l’évitement fiscal des droits de mutation