Budget fédéral 2019 –
L’UMQ réitère les attentes budgétaires des gouvernements de proximité

Montréal, le 18 mars 2019 – À la veille du dépôt du budget 2019-2020 du gouvernement du Canada, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a rappelé les priorités budgétaires des gouvernements de proximité. Le financement du transport collectif, de nouveaux moyens pour les régions, notamment l’accélération du déploiement de la connexion à Internet haute vitesse partout sur le territoire, et l’aide à l’adaptation aux changements climatiques font partie des revendications des municipalités.

Une occasion pour un grand chantier pour le transport collectif

« Les municipalités connaissent les besoins en transport collectif de leur communauté. De nouvelles sommes doivent venir appuyer leurs initiatives. Le financement doit être pérenne et prévisible. Sans cela, il ne sera pas possible de répondre adéquatement aux attentes de nos populations et respecter collectivement nos engagements de baisse des émissions de gaz à effet de serre », a déclaré d’entrée de jeu le président de l’UMQ et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson.

L’UMQ rappelle que pour qu’une initiative fédérale en matière de transport collectif comble les besoins des municipalités, elle doit inclure le financement des coûts d’exploitation des sociétés de transport. C’est la raison pour laquelle elle demande une révision du modèle de financement actuel afin d’améliorer l’accès au transport collectif sur l’ensemble du territoire québécois, notamment par la signature de l’entente sur la phase 2 (2018-2028) du plan Investir dans le Canada.

Les régions au cœur des demandes de l’UMQ

Le gouvernement fédéral a un rôle à jouer dans la vitalité des régions du Québec. Promis depuis longtemps, l’élargissement de la couverture d’Internet haute vitesse partout sur le territoire doit se concrétiser dans le budget 2019-2020 du gouvernement du Canada. Dans un même ordre d’idées, l’UMQ réclame que le fédéral réinvestisse dans ses ports maritimes et ses aéroports. Négligés, ceux-ci ne répondent plus aux normes d’aujourd’hui, ce qui restreint leur rôle de leviers économiques régionaux. Finalement, les municipalités attendent également depuis longtemps de nouveaux investissements dans les infrastructures ferroviaires.

Résilience climatique : un enjeu qui préoccupe les municipalités

Les répercussions des changements climatiques se font ressentir. Les municipalités sont en première ligne pour y répondre. Pour assurer la protection des Québécoises et des Québécois, et aider les gouvernements de proximité à s’adapter, l’UMQ demande au gouvernement fédéral de renforcer le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes.

L’UMQ gardera une attention particulière aux efforts consacrés aux logements sociaux dans le prochain budget, ainsi qu’à la nécessaire nouvelle relation qui devra s’établir entre les gouvernements de proximité et le gouvernement canadien. Les municipalités profiteraient d’un partenariat direct avec Ottawa pour répondre adéquatement à leurs nombreux défis.