Partager

Bourses « Je travaille pour ma ville » –
L’appel de candidatures se termine le 13 mars!

Publié le 26 février 2020

Montréal, le 26 février 2020 – Le Comité de la relève municipale rappelle aux municipalités de toutes les tailles et de toutes les régions du Québec qu’elles ont jusqu’au 13 mars 2020 pour poser leur candidature dans le cadre de la 9e édition du programme « Je travaille pour ma ville » et ainsi espérer obtenir l’une des 21 bourses de stage offertes, d’une valeur de 3 000 $ chacune.  

Cette initiative a pour objectif de promouvoir le milieu municipal auprès de la relève et de soutenir les municipalités dans leur offre de stage en couvrant une partie des frais engagés par l’embauche d’un stagiaire de niveau collégial ou universitaire, et ce, selon le domaine d’activité dans lequel s’inscrit le stage. Les partenaires municipaux impliqués au sein du comité contribuent, par cet investissement, à l’évolution des collectivités de partout au Québec et permettent ainsi aux administrations municipales de planifier et de favoriser la relève au sein de leur organisation.

Les municipalités souhaitant poser leur candidature doivent remplir le formulaire et le transmettre à madame Nancie Mayer à [email protected]. Les détails entourant les conditions d’admissibilité pour les stagiaires et pour les municipalités sont décrits dans le formulaire disponible sur le site Web de l’UMQ.

Un comité de sélection aura pour responsabilité de choisir les municipalités selon certaines conditions d’admissibilité, de même qu’en fonction d’une diversité des secteurs d’emplois visés et d’une juste distribution des sommes. Le comité favorisera également les demandes attestant la création de nouveaux stages.

À propos du Comité de la relève municipale

Créé en 2012, le Comité de la relève municipale a initialement été formé par l’Association des directeurs généraux des municipalités du Québec (ADGMQ), la Corporation des officiers municipaux agréés du Québec (COMAQ) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ). À la première édition du concours « Je travaille pour ma ville », les trois organisations instigatrices avaient alors remis 12 bourses, soit quatre chacune. En raison du succès rencontré par cette initiative et afin de répondre aux besoins grandissants des municipalités en relève municipale, des regroupements collaborateurs se joignent annuellement, et ce, depuis 2013, afin de compléter l’offre de bourses. Ainsi, depuis la création du programme, 94 municipalités et MRC ont financé 130 projets de stages rémunérés grâce à des bourses totalisant 390 000 $.

En 2020, ce sont six organismes municipaux supplémentaires qui se joignent au comité, permettant ainsi l’attribution de 21 bourses de stages rémunérés d’une durée minimale de 10 semaines, soit l’Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ), l’Association des ingénieurs municipaux du Québec (AIMQ), l’Association des travaux publics d’Amérique (ATPA), la Corporation des officiers municipaux en bâtiment et en environnement du Québec (COMBEQ), les Gestionnaires en ressources humaines des municipalités du Québec (GRHMQ) et le Réseau de l’informatique municipale du Québec (RIMQ).

Suivez-nous