Partager

Bonification d’AccèsLogis –
Une bonne occasion de relancer les discussions Québec-Ottawa sur l’aide au logement, selon l’UMQ

Montréal, le 9 juillet 2019 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) salue la bonification du programme AccèsLogis Québec annoncée par madame Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, et souhaite que cette initiative inspire le Québec et le Canada dans leur négociation sur la répartition des fonds de la Stratégie nationale sur le logement.

L’UMQ a maintes fois répété l’urgence d’investir dans les logements abordables. Avec un parc locatif qui stagne, l’annonce d’aujourd’hui, qui permettra à terme la construction de près de 15 000 logements abordables selon les projections du gouvernement du Québec, est une nouvelle bien accueillie par le monde municipal.

« On l’a vu le 1er juillet, plusieurs familles peinent à se trouver un logement, notamment dans la région métropolitaine et en Gaspésie. Les besoins en habitation sont grands et les moyens ne sont pas au rendez-vous. C’est donc avec joie que nous accueillons l’annonce de la bonification immédiate du programme AccèsLogis. Les millions débloqués permettront d’accélérer le rythme de livraison de logements abordables. J’invite toutes les municipalités à se prévaloir de ces nouvelles sommes et à déposer leurs projets », a déclaré d’entrée de jeu monsieur Alexandre Cusson, président de l’UMQ et maire de Drummondville.

Une bonne occasion pour relancer les discussions

L’annonce d’aujourd’hui est une bonne occasion pour relancer les discussions Québec-Ottawa sur l’aide au logement, selon l’UMQ. Misant sur l’importance de la demande de logements abordables, l’UMQ souhaite une entente rapide qui permettra la mise en œuvre de la Stratégie nationale sur le logement, en concordance avec les besoins des municipalités.

« Il est nécessaire de régler ce dossier avant le déclenchement de la campagne électorale fédérale, dans un contexte où plusieurs grandes villes vivent présentement une crise au chapitre de la disponibilité des logements abordables. Les municipalités attendent impatiemment la signature d’une entente bilatérale avec le Québec qui leur permettra d’offrir du logement décent, et de lutter contre la pauvreté et l’itinérance. Celle-ci doit évidemment s’adapter à la réalité du Québec et permettre de renforcer les programmes québécois déjà existants », a renchéri monsieur Cusson.

L’UMQ profite également de l’occasion pour réitérer l’importance de l’Initiative fédérale de logement communautaire qui viendra à échéance le 1er avril prochain.

« Il est urgent et primordial de définir la suite de ce programme dès maintenant et ainsi de s’assurer que les sommes prévues soutiendront adéquatement les familles ayant besoin de cette aide. En ce sens, nous demandons au gouvernement canadien de s’inspirer de l’annonce du gouvernement du Québec d’aujourd’hui », a conclu le président de l’UMQ.

Rappelons enfin que, dans sa plateforme fédérale, l’UMQ réclame des investissements importants dans des programmes souples et flexibles d’infrastructures répondant aux besoins municipaux, notamment l’élargissement et le maintien du parc locatif abordable au Québec.

Suivez-nous