Partager

Appel de propositions en appui à la plantation de deux milliards d’arbres à l’échelle nationale

Publié le 17 décembre 2021

La plantation de deux milliards d’arbres à l’échelle nationale aidera le Canada à lutter contre la double crise des changements climatiques et de la perte de biodiversité. Les arbres captent et stockent du carbone présent dans le milieu atmosphérique, améliorent la qualité de l’air et de l’eau, favorisent la biodiversité et créent ou soutiennent des milliers de bons emplois.

C’est pourquoi le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé hier, que le Canada lançait l’appel de propositions suivant dans le cadre de son engagement de planter deux milliards d’arbres. Faisant fond sur l’appel de déclarations d’intérêt pour projets à démarrage hâtif annoncé plus tôt cette année, cet appel de propositions donnera lieu à la conclusion d’accords à long terme avec des partenaires admissibles de toutes les régions du pays, notamment des municipalités, des organisations sans but lucratif et des communautés et organisations autochtones, et permettra de bâtir des bases solides en prévision de l’intensification des efforts de plantation.

Plus précisément, l’appel comprend deux types de financement : un pour les projets de plantation d’arbres et un pour les projets de renforcement des capacités. Combinés, ces projets permettront au Canada d’atteindre son objectif sur dix ans :

  1. Les subventions pour la plantation d’arbres sont divisées en trois volets : le volet Plantation massive d’arbres (minimum de 500 000 arbres par année), le volet Plantation à petite échelle (minimum de 50 000 arbres par année) et le volet Plantation urbaine et périurbaine (minimum de 10 000 arbres par année). Les trois sont accessibles aux communautés et organisations autochtones et aux organisations à but lucratif et non lucratif.
  2. Les subventions pour le renforcement des capacités visent à soutenir les organisations qui désirent améliorer leurs capacités à prendre des décisions éclairées sur la plantation et la gestion d’arbres et de forêts. Elles s’adressent aux municipalités, aux gouvernements locaux et à leurs organismes respectifs, aux organismes sans but lucratif et aux communautés et organisations autochtones.

Il faut du temps pour faire pousser les semis à planter. Les accords à long terme qui seront signés avec des partenaires de partout au pays au terme de cet appel de propositions feront augmenter la demande d’arbres, ce qui encouragera les pépinières à investir durablement dans leurs infrastructures pour répondre à la demande et assurera à nos partenaires un approvisionnement fiable en arbres pour atteindre nos objectifs de plantation. Dès lors, le nombre d’arbres plantés croîtra d’année en année au fur et à mesure que le nombre d’arbres disponibles augmentera.

Le programme Deux milliards d’arbres est un élément clé des efforts déployés par le Canada pour combattre les changements climatiques, restaurer la nature et protéger la biodiversité. Les arbres plantés dans le cadre du programme représenteront une hausse annuelle de 40 % du nombre d’arbres qu’on plante déjà au Canada, soit l’équivalent de 1,1 million d’hectares ou deux fois la superficie de l’Île-du-Prince-Édouard. Le programme Deux milliards d’arbres permettra également de créer jusqu’à 4 300 emplois dans tout le pays tout en contribuant de façon considérable à l’atteinte de nos cibles de réduction des émissions de même qu’à la pérennité et à la stabilité de l’environnement que nous léguerons aux prochaines générations.

Source

Suivez-nous