Partager

Amélioration de la ventilation des bâtiments publics

Publié le 15 avril 2021

Texte: Fonds pour l’amélioration de la ventilation. 150 M$ pour contribuer a réduire les risques de transmission par aérosol de la COVID-19 dans les bâtiments publics.

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé l’octroi de 150 millions de dollars pour améliorer la ventilation dans les bâtiments publics afin de réduire le risque de transmission de la COVID-19 par aérosol.

Ces investissements contribueront à réduire le risque de transmission de la COVID-19 en permettant de financer des projets d’évaluation, de surveillance et d’amélioration de la qualité de l’air intérieur et de la ventilation, y compris la modernisation ou la conversion des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, ainsi que des solutions dans les communautés autochtones.

Services aux Autochtones Canada et Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada verseront 30 millions de dollars des fonds à des projets qui profiteront directement aux collectivités des Premières Nations, des Inuits et des Métis afin de les aider à relever les défis uniques auxquels elles font face. Le reste du financement, soit 120 millions de dollars, sera mis à la disposition des gouvernements provinciaux et territoriaux, des municipalités (et des communautés autochtones par l’entremise des gouvernements provinciaux et territoriaux respectifs) à titre de complément au volet Résilience à la COVID-19 du programme d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement du Canada.

Le volet d’infrastructure Résilience à la COVID-19, annoncé en août 2020, a été mis en place pour aider à acheminer plus rapidement des fonds aux provinces et aux territoires afin que les travaux puissent commencer rapidement et en toute sécurité, protégeant ainsi les emplois et soutenant les collectivités partout au Canada. Dans le cadre de ce volet, le gouvernement fédéral investit jusqu’à 80 % pour les projets situés dans les provinces et jusqu’à 100 % pour les projets situés dans les territoires ou dont les bénéficiaires sont des Autochtones. Le volet Résilience de COVID-19 est prolongé de deux ans afin de donner plus de temps aux provinces et aux territoires pour bénéficier d’un partage des coûts fédéral accru. Cela permettra de réaliser un plus grand nombre de projets d’infrastructure essentiels, notamment dans les établissements de santé, les refuges et les bâtiments des services d’urgence. Les travaux de construction dans le cadre des projets doivent commencer avant le 30 septembre 2023.

Source

Suivez-nous