Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent

Montréal, 16 juin 2017 – Les maires des municipalités membres de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent sont réunis en congrès annuel cette semaine à Montréal, ville de son président actuel, M. Denis Coderre, maire de Montréal.

« L’année a été bien remplie. Le gouvernement américain a reculé dans son intention de sabrer le programme Great Lakes Restoration Initiative (GLRI) pour 2017 mais la bataille doit reprendre pour 2018 et les années suivantes. 48 millions de personnes dépendent des Grands Lacs et du Saint-Laurent pour leur eau potable. Nous sommes inquiets pour l’avenir car une telle décision affecterait tout le monde : du port de Montréal, au restaurant en bordure de l’eau à Windsor en passant par le pêcheur sportif au lac Supérieur », a déclaré M. Coderre.

Les maires de l’Alliance demandent aussi au gouvernement du Canada de développer une stratégie de financement plus robuste et un cadre pour le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs. « Étant donné que les Grands Lacs sont une ressource à responsabilité partagée, leur importance doit se refléter dans les budgets fédéraux.

Suite au retrait des États-Unis des Accords de Paris sur les changements climatiques, les maires ont aussi mis l’accent sur le rôle accru des villes dans la lutte aux changements climatiques. « Malgré que le président des États-Unis ait retiré le pays des Accords de Paris, nous, les villes, menons la charge pour s’attaquer aux changements climatiques », a ajouté M. Paul Dyster, nouveau président de l’Alliance et maire de Niagara Falls (New York).

Ils ont également de demander la désignation de Réserve mondiale de la biosphère de l’UNESCO pour les Grands Lacs et le Saint-Laurent dans le but d’attirer l’attention internationale à l’écosystème unique que forme ce bassin versant. La résolution encourage les gouvernements du Canada et des États-Unis à poursuivre leur quête pour créer un des plus grandes réserves mondiales de biosphère au monde.

L’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent est une coalition binationale de 130 maires représentant plus de 17 millions de personnes qui travaillent activement avec les états, les provinces, les gouvernements fédéraux, les Premières Nations, les Métis, les industries et les organismes non-gouvernementaux pour la protection et la restauration à long terme des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent.