Partager

Aide financière pour le transport maritime, aérien et ferroviaire

Publié le 6 janvier 2021

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a annoncé le report, au 31 mars 2021, de l’échéance de deux programmes d’aide financière, auxquels sont admissibles les municipalités: le Programme visant la réduction ou l’évitement des émissions de gaz à effet de serre par le développement du transport intermodal (PREGTI) et le Programme d’aide à l’amélioration de l’efficacité du transport maritime, aérien et ferroviaire en matière de réduction ou d’évitement des émissions de gaz à effet de serre (PETMAF).

Ces deux programmes, découlant du Plan d’action 2013‑2020 sur les changements climatiques et dotés d’une enveloppe combinée de plus de 40 millions $, permettent notamment la réduction de la consommation de carburant, l’usage d’équipements de transport plus performants, et le recours à des énergies émettant moins de GES, comme l’électricité ou le biocarburant.

La réfection de quais, l’installation d’embranchements ferroviaires, l’acquisition d’équipements de transbordement ainsi que les surcoûts provenant de l’utilisation du transport maritime ou ferroviaire sont des exemples de dépenses admissibles au PREGTI. Le branchement à quai des navires, l’audit énergétique, l’acquisition de systèmes motorisés électriques ou de systèmes liés à l’innovation (l’industrie 4.0, par exemple) et le renouvellement de la flotte aérienne sont des exemples de projets admissibles au PETMAF.

Différents projets ont déjà été réalisés grâce à ces aides financières et ont permis à plusieurs entreprises et organisations de réduire considérablement leurs émissions de GES tout en bénéficiant de retombées économiques.

Les municipalités intéressées ont jusqu’au 14 février pour soumettre une demande d’aide financière.

Les personnes intéressées peuvent contacter madame Barbara Pouliot, coordonnatrice de ces programmes au MTQ, par courriel à l’adresse [email protected] pour plus d’information.

Suivez-nous