Partager

Aide financière de 2,3 milliards $ pour soutenir les municipalités dans le contexte de la pandémie –
« Une contribution majeure pour une relance sécuritaire et durable », selon l’UMQ

Publié le 25 septembre 2020

Montréal, le 25 septembre 2020 — Fruit de plusieurs mois de collaboration entre les trois paliers de gouvernement, l’aide financière de 2,3 milliards de dollars pour les années 2020 et 2021, annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Québec, arrive à point nommé pour les municipalités québécoises en ce début de deuxième vague de la pandémie.

« Nous avons été au rendez-vous alors que la pire crise sanitaire des 100 dernières années frappait la planète et nous avons assumé nos responsabilités. Nos actions et nos efforts ont été déterminants pour nos entreprises et nos collectivités. Cette aide permettra d’atténuer les fortes pressions budgétaires qui se font sentir depuis le printemps dernier, d’assurer le maintien sécuritaire des services à la population, d’aider les municipalités à faire face à une deuxième vague de la COVID-19 et de soutenir les efforts nécessaires à une relance sécuritaire et durable dans toutes les régions du Québec », a déclaré la présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy. « Je tiens aussi à saluer le travail de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, madame Andrée Laforest. Son fort leadership dans ce dossier nous a permis d’arriver à cette annonce dans un court délai rarement observé dans nos relations tripartites », a-t-elle ajouté.

Madame Roy a aussi tenu à manifester sa reconnaissance au premier ministre du Québec, monsieur François Legault, et au premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau. Cette aide permettra aux gouvernements de proximité d’assurer une relance économique sécuritaire et durable. Des remerciements particuliers ont aussi été formulés à l’égard du ministre des Transports, monsieur François Bonnardel, et du ministre des Finances, monsieur Éric Girard, qui ont fait preuve d’une ouverture remarquable tout au long des discussions.

Faits saillants :

  • Une contribution de 800 millions de dollars pour les années 2020 et 2021 pour le maintien des services municipaux et la relance sécuritaire dans toutes les municipalités québécoises;
  • Une aide totale de 1,2 milliard de dollars en soutien au transport collectif;
  • Une somme de 300 millions de dollars est aussi réservée pour répondre à d’éventuels besoins qui pourraient notamment découler de la deuxième vague de la COVID-19. Les décisions quant à l’allocation de cette somme seront prises à l’hiver 2021.

La contribution gouvernementale permettra aux municipalités de toutes les régions du Québec de faire face dès maintenant à la deuxième vague, et ce, jusqu’à la fin de 2021. Au cours des prochains mois, les municipalités poursuivront entre autres leurs efforts pour maintenir les activités essentielles, garantir le respect des règles sanitaires notamment sur les chantiers de construction municipaux, assumer les pertes de revenus dans les sociétés de transport et accompagner les entreprises et commerces locaux.

Citations :

« Ma région a vécu les contrecoups de la crise de la COVID-19. Tout le Québec a été touché par la pandémie, mais les réalités régionales sont différentes. Aujourd’hui, on se donne de nouveaux outils pour participer pleinement à la relance économique, et ce, dans toutes les régions. »

Marc-Alexandre Brousseau, président du Caucus des cités régionales de l’UMQ et maire de Thetford Mines

« La crise actuelle a frappé de plein fouet les municipalités de toutes les tailles et dans toutes les régions du Québec. Pour les municipalités locales, les défis ont été énormes. Les services offerts à nos populations ont été maintenus et cela s’est traduit par une augmentation importante des dépenses. Cette entente tripartite va nous aider à traverser la crise et permettre aux régions de participer à une relance sécuritaire qui tiendra compte des besoins spécifiques de nos citoyennes et citoyens. »

Joé Deslauriers, président du Caucus des municipalités locales de l’UMQ et maire de Saint-Donat

« La contribution annoncée aujourd’hui nous donne un sérieux coup de pouce. La première vague a été difficile et on s’est serré les coudes pour y faire face. Par contre, la progression des cas au Québec et dans la région de la Capitale-Nationale m’inquiète sérieusement. La deuxième vague va être difficile, mais les villes ont prouvé qu’elles peuvent faire face à la situation. »

Régis Labeaume, maire de Québec

« Les municipalités de centralité ont fait des choix stratégiques dans la gestion de la pandémie. Elles ont choisi les services de proximité, quitte à augmenter leurs dépenses. L’annonce d’aujourd’hui reconnaît le travail qu’elles jouent en matière de développement économique dans leur région et leur donne les moyens de poursuivre leurs efforts dans les prochains mois. »

Jean-Maurice Matte, président du Caucus des municipalités de centralité de l’UMQ et maire de Senneterre

« Nous sommes devant un soutien qui nous permet d’être confiants sur l’intention du gouvernement du Québec d’accompagner tous les secteurs touchés par la crise de la COVID-19. Les sociétés de transport ont connu d’importantes pertes en raison du maintien des services alors que l’achalandage était au plus bas. Cette situation perdure et nécessite une réponse rapide. »

Maxime Pedneaud-Jobin, président du Caucus des grandes villes de l’UMQ et maire de Gatineau

« Cette nouvelle collaboration entre le gouvernement du Québec et les gouvernements de proximité arrive à point nommé, alors que les municipalités préparent leur budget pour 2021. L’année 2020 n’aura pas été de tout repos et l’année prochaine s’annonce aussi difficile. Le gouvernement du Québec répond à notre appel et nous l’en remercions ».

Valérie Plante, présidente du Caucus des municipalités de la Métropole de l’UMQ et mairesse de Montréal

Suivez-nous