Partager

Adaptation aux changements climatiques

Publié le 22 février 2021

Programme de soutien aux municipalités
Intégration de l'adaptation aux changements climatiques à la planification municipale (PIACC)

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, ainsi que M. François Tremblay, député de Dubuc, ont annoncé une aide financière de 131 266 $ pour la réalisation de trois initiatives au Saguenay dans le cadre du Programme de soutien à l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques à la planification municipale (PIACC).

D’abord, 24 139 $ permettront à la Ville de Saguenay de réaliser une démarche d’appréciation des risques de submersion et d’érosion le long de la rivière Saguenay dans un contexte de changement climatique. L’initiative vise à définir un portrait détaillé des risques associés à l’augmentation du niveau de la mer ainsi que des phénomènes de submersion et d’érosion côtière et à déterminer les mesures d’atténuation à mettre en place pour améliorer l’adaptation face à ces risques.

L’Anse-Saint-Jean recevra une aide financière de 38 282 $ pour réaliser une étude sur le territoire du bassin versant de la rivière Saint-Jean, situé le long du périmètre d’urbanisation de la municipalité, afin d’y analyser et d’y évaluer les incidences des changements climatiques.

Finalement, 68 845 $ sont octroyés à la MRC du Fjord-du-Saguenay pour son projet d’appréciation des risques et des opportunités découlant des changements climatiques sur le territoire de la MRC. L’étude qui sera réalisée vise à qualifier la nature et l’intensité des changements climatiques sur le territoire et à évaluer les risques et les conséquences de ces derniers.

Le PIACC a été élaboré par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) et le ministère de la Sécurité publique (MSP). Il vise à accroître la résilience du milieu municipal face aux effets des changements climatiques et à aider les organismes municipaux à saisir les occasions de développement pouvant en découler.

Source

Suivez-nous