Partager

200 M$ pour la remise en état d’écosystèmes riches en carbone

Publié le 8 décembre 2021

Image

Le ministre fédéral de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Steven Guilbeault, a annoncé  que les propositions sont maintenant acceptées dans le cadre du Fonds des solutions climatiques axées sur la nature.

Pouvant atteindre un montant maximal de 200 millions de dollars au cours des cinq prochaines années, le financement aidera les particuliers et les organisations à réduire les émissions de gaz à effet de serre du Canada, grâce à la conservation et à la remise en état des écosystèmes essentiels et à l’amélioration de la gestion de ceux-ci. Les projets financés seront axés sur la remise en état des écosystèmes dégradés et la conservation des zones riches en carbone qui présentent un risque élevé de conversion. Les projets proposés seront également axés sur l’amélioration des pratiques de gestion des terres, notamment dans les secteurs de l’agriculture, des forêts et de l’urbanisation. Les demandes de financement pour des projets devant être achevés en 2022-2023 seront acceptées jusqu’au 25 janvier 2022. Soulignons que les municipalités font partie des organisations admissibles.

Des travaux importants dans le cadre du Fonds des solutions climatiques axées sur la nature, lancés plus tôt en 2021, sont déjà commencés. Quatorze projets ont reçu un financement pour 2021-2022 et devraient permettre de conserver jusqu’à 30 000 hectares, de remettre en état jusqu’à 6 000 hectares et de contribuer à la gestion améliorée de jusqu’à 18 000 hectares de milieux humides, de prairies et de zones riveraines. Le Fonds fournira plus de 71 millions de dollars sur trois ans pour le financement des projets.

Source

Suivez-nous