Cliniques de perfectionnement

Cliniques de perfectionnement

Jeudi 4 mai 2017

11 h à 12 h

Présentée par : Motorola Solutions

L’année dernière, Motorola a tenu une clinique portant sur la collaboration entre les services de sécurité publique en cas de sinistre majeur. Cette année, il poursuivrait sur ce même thème, mais cette fois en y abordant les meilleures pratiques et les partenariats qui peuvent exister entre les services de sécurité publique et les communautés que ceux-ci desservent, en vue d’une meilleure contribution et optimisation de la prévention de sinistres et la promotion de la sécurité et santé publique.


Conférencière
Anie Samson
Maire de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension
Vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal

 

Présentée par : Hydro-Québec

Nous traiterons du Programme de la Gestion de la puissance(GDP) que l’on reconduit pour l’hiver 2017-2018 ainsi que de notre tout nouveau Programme de Conversion à l’électricité.  La GDP vise à inciter notamment les municipalités à réduire la demande de puissance de leurs bâtiments tandis que le Programme de Conversion à l’électricité offre un appui financier pour la réalisation d’un projet visant le remplacement d’un équipement consommant un combustible fossile.


Conférencier
François Milette
Conseiller en commercialisation
Hydro-Québec

Présentée par : Bélanger Sauvé

Le 6 décembre 2016, le gouvernement et les présidents de l’UMQ et de la FQM signaient la Déclaration sur la reconnaissance des municipalités à titre de gouvernements de proximité laquelle, pour sa mise en œuvre, requiert de nombreuses modifications législatives contenues dans le Projet de loi no 122. L’atelier vise à faire connaître et à expliquer les principales mesures que comporte ce projet de loi.

On doit signaler plus particulièrement : la consultation par le gouvernement des instances représentatives du milieu municipal dans la définition des orientations gouvernementales, la possibilité pour une municipalité de délimiter une partie de son territoire comme constituant une zone de requalification non assujettie à l’approbation référendaire, l’élargissement du domaine d’application des contributions pour fins de parcs et l’amélioration des moyens d’intervention dans le cas des bâtiments vétustes ou délabrés.

En outre, le projet de loi assouplit les règles d’adjudication des contrats et notamment ceux comportant une dépense d’au moins 25 000 $ et de moins de 100 000 $. En matière fiscale il accorde un pouvoir général de taxer et d’exiger des redevances et il allège certains contrôles comme l’engagement de crédit et l’approbation de certains emprunts.

Enfin, il donne suite à des demandes de longue date du milieu municipal en matière de réglementation des limites de vitesse et de contrôle des permis d’alcool.


Conférencier
Marc Lalonde
Avocat associé, Bélanger Sauvé
Marc-André LeChasseur
Avocat associé, Bélanger Sauvé

Présentée par : PFD Avocats

À l’aube d’une élection municipale, il n’est pas rare de constater que les séances du conseil soient parfois utilisées par des élus et membres du public à titre de forum politique dont l’objectif est de se faire élire ou réélire. Bien que la tentation soit forte, les élus doivent se garder de faire déraper leur séance du conseil en établissant des règles de fonctionnement claires.

Dans le cadre de notre exposé, nous établirons les règles juridiques applicables afin que certaines limites soient établies quant à la participation des élus et du public dans le cadre d’une séance du conseil, le tout afin d’assurer le respect de l’instance démocratique qu’est le conseil municipal.

Seront, entre autres, abordés dans cet exposé les sujets suivants:

  • Le droit de parole des conseillers;
  • Le respect de la confidentialité des informations détenues par les élus;
  • L’ordre du jour des séances;
  • La période de questions et l’intervention des citoyens;
  • La diffamation;
  • Le comportement éthique des élus.

Conférencière
Me Joanne Côté
Avocate
PFD Avocats

Présentée par : Recyc-Québec

La collecte des matières organiques nous coûtera le double des frais de transport actuels des matières résiduelles! L’impact du transport associé à la collecte des matières organiques annule les GES évités par le compostage et rend donc cette approche inutile sur le plan environnemental! Les composts issus de la collecte des matières organiques municipale ne sont pas de bonne qualité! De nombreuses allégations associées à la collecte des matières organiques méritent d’être démystifiées. Un rendez-vous à ne pas manquer!


Conférencière
"
Sophie Taillefer
Agente de développement industriel
Recyc-Québec

Présentée par : B-Citi Solutions inc.

L’IA aura un impact majeur pour la ville intelligente :

– Identifier et prévoir les bris d’infrastructure (ex.: dans les réseaux d’aqueduc, le réseau routier, etc.)

– Accélérer le traitement des demandes de permis de stationnement, construction, etc.

– Gérer efficacement les besoins en transport/stationnement (ex.: d’ajuster ses flottes d’autobus, le prix et la disponibilité des stationnements, la synchronisation des feux de circulations en fonction de la demande, etc.)

– Accéder à l’information citoyenne couplée à l’intelligence artificielle permettra aux villes de mieux comprendre les besoins de leurs citoyens et mieux anticiper les besoins. Par exemple, promouvoir le potentiel des villes afin d’attirer des promoteurs immobiliers et d’accroître la population et d’attirer de nouvelles entreprises à s’y installer et fournir de l’emploi à la population.


Conférencière
Vivianne Gravel, LL.M
Chef de la direction
B-Citi Solutions inc. & METIX inc.

 

 

Présentée par : Raymond Chabot Grant Thornton

Dans la même perspective que le thème des assises « Créer des ponts pour l’avenir », les regroupements municipaux doivent être vus comme une opportunité d’en faire davantage pour nos citoyens. Toutefois, il importe de mettre en place les conditions de succès pour assurer une intégration réussie et la génération de résultats tangibles.

Lors de cette conférence, nous traiterons des sujets suivants :

  • Comment mettre en commun nos objectifs d’affaires?
  • Quelles sont les conditions de succès d’une intégration réussie?
  • Quelles sont les retombées attendues d’un bon regroupement?

Conférencier
Pierre Fortin, CPA, CA
Associé, Conseil en management
Raymond Chabot Grant Thornton