Accès à l’égalité en emploi et intégration : législation et bonnes pratiques municipales

9. Gestion des ressources humaines et relations du travail

icon Formation en salle

Formation sur demande

Pour plus de renseignements

Les municipalités ont la responsabilité de soutenir l’intégration en emploi de tous les citoyens, incluant les femmes, les Autochtones, les minorités visibles et ethniques et les personnes handicapées. L’emploi étant considéré comme un des principaux mécanismes d’intégration, les municipalités disposent à cet effet d’un levier privilégié puisqu’elles sont aussi des employeurs.

 Les Programmes d’accès à l’égalité en emploi (PAÉE) constituent des outils précieux pour la mise en place des conditions favorisant l’inclusion et la diversité. Ceux-ci ont pour but d’assurer l’égalité des chances pour tous, sans discrimination ainsi qu’une juste représentation des groupes visés parmi les membres du personnel.

L’accès à l’égalité en emploi étant une obligation légale découlant de la loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics, cette formation permettra aux participants de rétablir certains faits concernant les PAÉE et de reconnaître ce qui peut freiner les progrès. Elle permettra également d’identifier les conditions permettant la réussite des programmes par l’élaboration de stratégies performants.

Objectifs

  • Revoir les principales obligations de la Loi et les éléments d’un PAÉE
  • Reconnaître les principaux freins à l’atteinte des objectifs du programme
  • Comprendre le caractère discriminatoire – souvent involontaire – de certaines façons de faire en gestion (obstacles systémiques)
  • Identifier les stratégies performantes ainsi que les rôles et les responsabilités des divers paliers en vue de l’atteinte des objectifs

Reconnaissance

Cette formation fera l’objet d’une demande de reconnaissance auprès des différents ordres professionnels si le nombre de participants concernés le justifie.

  • La Loi : principales obligations et paramètres
  • PAÉE : Sous-représentation, objectifs quantitatifs, types de mesures dont égalité des chances et de redressement (i.e. l’application de mesures préférentielles), mythes ou fausses croyances
  • Discrimination : définition, formes (directe, indirecte et systémique), exceptions
  • Freins à l’atteinte des objectifs selon différents paliers : politique, direction, supervision, gestion des ressources humaines, syndicat et membres du personnel
  • Stratégies performantes : conditions, rôles et responsabilités des divers paliers

Participants

Cette formation s’adresse tant aux élus qu’aux gestionnaires municipaux.

Notes

  • Cette formation compte pour 0.3 UEC
  • DURÉE : 3 heures
  • LOI SUR LES COMPÉTENCES : Les activités de formation offertes par l’UMQ sont admissibles en vertu de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre (règle du 1 %). Aucun numéro d’accréditation requis.
  • PAIEMENT : Le paiement doit être effectué par chèque à l’ordre de l’Union des municipalités du Québec.

Méthodologie

Atelier interactif combinant exposés avec support Power Point et échanges.

Collaborateur

sylvie-st-pierre-2016Sylvie St-Pierre, CRHA
Madame St-Pierre possède une expertise approfondie en accès à l’égalité et diversité en emploi ainsi qu’une pratique concrète en dotation.  Elle a occupé la fonction de conseillère en accès à l’égalité à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec de 2001 à 2013;  directrice adjointe à la dotation au Service des ressources humaines de la Confédération des syndicats nationaux de 1997 à 2001 et agente d’équité en emploi et dotation dans une commission scolaire ontarienne (CECLF) de 1991 à 1997.  Elle agit comme consultante-formatrice depuis 2014.